top of page

"Canevas de libellules" la semaine prochaine sur "Sofa VOD"

Après la parenthèse Covid (qui est arrivée quelques semaines après le dernier plan du film tourné), puis de multiples versions de montage (mais 100 fois moins que pour "Gangs of New York), et 5 sélections en festivals, "Canevas de libellules" débarque sur la plateforme de VOD la plus prometteuse : "Sofa".

Le film (25') sera mis en ligne dans 6 jours. L'occasion de découvrir un scénario plein de résonnances sur la démocratie, sur la liberté de penser autrement, le pouvoir de la littérature et... l'amour.

 

Voici le lien pour y accéder : https://sofavod.com/itemShare/10721




Ce film est mon serpent de mer. Je me suis toujours passionnément (même si souvent tristement) sur les échecs politiques de gens que je crois au dessus du lot (je tiens la liste à ceux qui souhaitent me la demander). Parfois, cela confinait au malaise. C'est quand même vertigineux que la vie et la mort de chacun d'entre nous décident de certaines décisions politiques parfois prises à 50 ou 5000 kilomètres. Or, il est quasiment impossible d'être élu sans démagogie, et une fois au pouvoir, la démagogie d'hier est inopérante dans le dur. Aujourd'hui nous sommes tous lié.e.s dans le même bateau et l'effet papillon, ça existe !


Voilà pourquoi, il y a 30 ans, j'ai imagine l'histoire d'une jeune femme utopiste qui se présente à une élection et ne récolte qu'une seule voix. La voix, la voie. Pour vous donner une idée de l'ancienneté du projet, j'en avais parlé à Bruno Podalydès lors de vacances communes dans la maison de mes parents en Espagne, et il m'a dit : "C'est fou ! Moi aussi je travaille sur un film qui se passe entre les deux tours d'une élection !". Le film c'est "Dieu seul me voit", une merveille, qui l'a rendu célèbre. "Canevas de libellules" s'est fait 24 ans après et a failli me ruiner...





Dans ce film, vous aurez l'occasion de découvrir la comédienne principale (Claire Couture) qui a depuis fait du chemin puisque elle est presque tous les soirs au théâtre du Ranelagh à Paris, et au festival d'Avignon l'été.


Et puis bien sûr, de découvrir des images pensées, réfléchies, pas toujours réussies peut-être, mais sincères toujours. "Canevas de libellules" a été fait aussi librement que la campagne électorale de Wanda, l'héroïne du film. Nous n'avions aucun autre financement que celui de "Différent" et bien sûr, vos dons. Important car aujourd'hui, la plupart des courts-métrages bénéficient d'argent public et ne se font que s'ils en ont. Nous, nous ne l'avons pas cherché. De toute manière, aucun jury ne l'aurait accepté ! :)


Merci encore à Patrice Leconte, notre parrain, qui a dédicacé ses films en DVD pour beaucoup des contributeurs "Ulule"


Et oui, Wanda, le prénom de l'héroïne de "Canevas de libellules" est un hommage au film "Wanda" de Barbara Loden !

 

Merci !

Pierre Gaffié, 12 Avril 2024.

Suivez-nous ici :


8 vues0 commentaire

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page