Michel Blanc parle. Rencontre avec Alexandre Ravelau dans "Obliques"

September 30, 2018

"Je ne suis pas le client idéal des films que je fais !".

Ainsi s'exprime Michel Blanc, dans l'une de ses formules à la fois délicates et cinglantes. L'homme qui refuse d'être sur Twitter, de peur que ses célèbres saillies partent trop vite, l'homme qui se révéla dans une séquence au bord de l'impro dans "La meilleure façon de marcher" de Claude Miller. L'homme qui, tout en jouant les "Bronzés", prenait le temps d'incarner un footballeur épris de Maccartysme...

L'acteur qui récupéré in extremis le rôle décliné par Bernard Giraudeau pour "Tenue de soirée" (Blier) ou celui qui reçut un César de casse-cou pour "L'exercice de l'état" (Schoeller)... Cet homme, ces hommes sont décrits parfaitement dans le livre d'Alexandre Ravelau : "Sur un malentendu" (titre allusion à un des films sus-nommés)

 

"Michel Blanc est à la base un mélomane, un musicien," apprend-on dans le livre. Le théâtre et le cinéma se sont greffés après. Lors d'un spectacle scolaire où une corrida fut reconstituée, le jeune Michel ne fut pas retenu pour un des trois rôles. C'est cette déception qui lui fit dire : "Je serai comédien"...

 

En fin d'émission, j'ai soumis à A. Raveleau un extrait de "Grosse fatigue", où un flic se présente comme "Inspecteur Gaffié !". A l'époque, je me doutais que Michel Blanc me titillait un peu, puisque je sortais à peine de mes années de critique cinéma dans "Nulle part ailleurs"...

 

 

 

 

Tags:

Please reload

Publications à l'affiche

La ville aux murs dauphins sera au Nicaragua ! The Dolphin skin city will be in Nicaragua !

May 22, 2017

1/2
Please reload

Publications récentes
Please reload

Archive
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • c-youtube

© 2015-2018 - Différent Production

Nous suivre :
  • Facebook Classic
  • c-youtube