Souvenirs de "Nulle part ailleurs" première partie)

September 1, 2018

Pendant que j'animais les chroniques cinéma de l'émission "La vie à plein temps" sur France 3 (la première et quasi dernière tentative de la chaîne pour diffuser nationalement une émission produite en région), des proches (notamment le présentateur Gérard Morel) m'incitait à me faire connaître auprès de Canal Plus.

Mais il se trouve que j'aimais beaucoup la chroniqueuse de l'époque, Alix De St André, et que je ne voyais pas au nom de quoi ou de qui je devrais me mettre en lice.

 

A l'époque, ma chronique cinéma était devenue quotidienne. Chaque jour, sur le coup de 13h10, je parlais, face caméra du film que j'avais choisi. A l'abri des "balles" (en région, on est moins soumis aux pressions des attachés de presse et du quand dira t-on...), j'éditorialisais à mort, avec profondeur et humour mélangés du mieux possible.

 

Un jour, Josiane Balasko est venue me confier qu'elle suivait ma chronique. Et il y a cette fameuse vidéo où Pierre Desproges me "casse" avant de me lancer des gentilles choses. Moi qui était raide comme un manche et portait des tennis avec un costume italien, cela donnait de beaux soubresauts... 

Sans parler de mes études de philo, que je menais en parallèle. La fac du Mirail était toute proche des bureaux de France 3 et il m'arrivait d'arriver en cours maquillé, comme je pouvais débarquer à la TV avec ma sacoche de cours... A l'époque, j'étais plutôt noctambule, et Toulouse était parfait pour ça. 

C'est la productrice Catherine Lévy qui, deux ans plus tôt, m'avait donné ma chance. Le chroniqueur cinéma prévu (Pierre Cadars, directeur de la Cinémathèque) avait déclaré forfait trois semaines avant le début de l'émission, un casting en urgence avait été organisé... 

 

Contre toute attente, je fus choisi, pour ma voix, je crois... 

 

J'étais fier de travailler aux côtés de l'animateur Pierre Nicolas, dont la culture et la décontraction m'impressionnaient. J'avais plus de mal avec le réalisateur, Philippe Courtemanche, plus bourru, et qui avait esquissé un sourire un peu dédeigneux quand Catherine Lévy avait annoncé qu'elle me faisait confiance. Ensuite, bien sûr, tout s'ajuste...

 

 

 

C'est

Tags:

Please reload

Publications à l'affiche

La ville aux murs dauphins sera au Nicaragua ! The Dolphin skin city will be in Nicaragua !

May 22, 2017

1/2
Please reload

Publications récentes
Please reload

Archive
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • c-youtube

© 2015-2018 - Différent Production

Nous suivre :
  • Facebook Classic
  • c-youtube