"Féminin plurielles", premier long-métrage gigogne de Sébastien BAILLY

April 15, 2018

Il y a... longtemps, j'ai

 

fait la connaissance de Sébastien Bailly au festival de Sarlat, où j'animais les rencontres. Sébastien était dans une période de doute, qui sont souvent les plus constructives quand on les reconsidère a posteriori. J'avais proposé à Sébastien de travailler sur deux de mes courts-métrages ("La relativité expliquée aux enfants" et "L'homme aux bras d'or", ce dernier étant une commande de Canal Plus). Qui aurait pu croire que durant le temps qu'il me faudrait pour accoucher de "La relativité...", Sébastien aurait réalisé ses trois premiers films :)

 

Tout s'est joué en 1998, quand Sébastien a décroché le prix Sacd du meilleur scénario pour "La fille du hasard", qu'il m'a demandé de produire. Nous voici à l'été 1998, à Valence d'Albi, pour tourner cette histoire d'inceste élégamment filmée, avec Célia Charpentier et Jean-Michel Flagothier dans les deux rôles cruciaux. Pour la petite histoire, ce film fut le premier film éclairé par Crystel Fournier dont on connait le parcours depuis.

 

"La fille du hasard" fur sélectionné à l'ACID (Cannes, 1999), et présenté dans une dizaine de festivals.

 

Rebelote en 1999 pour un film plus complexe et dont la gestation fut (trop) tortueuse : "Si les étoiles exaucent nos voeux", une histoire d'amour sororal, entièrement de nuit, et toujours éclairé par Crystel Fournier. Sébastien Bailly est ensuite parti pour d'autres cieux pour réaliser quelques courts-métrages inspirés. L'histoire repassant les plats à ceux qui savent les assaisonner, Sébastien a réuni dans un triptyque baptisé « Féminin plurielles », trois courts réalisés depuis 7 ans : « Douce », « Où je mets ma pudeur » et « Histoire de France ». 3 portraits de femmes, de situations intimes et professionnelles (l’hôpital, la politique, l’art) qui s’emboîtent avec grâce et profondeur. En salles actuellement.

 

En misant sur Sébastien Bailly, il y a 20 ans, je suis content d’avoir contribué à un talent du cinéma français d’être créatif et de ne pas abandonner ses promesses.

Pierre Gaffié

 

Tags:

Please reload

Publications à l'affiche

La ville aux murs dauphins sera au Nicaragua ! The Dolphin skin city will be in Nicaragua !

May 22, 2017

1/2
Please reload

Publications récentes
Please reload

Archive
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • c-youtube

© 2015-2018 - Différent Production

Nous suivre :
  • Facebook Classic
  • c-youtube