top of page

La radio vue par le cinéma : le vrai monde par Pierre Gaffié sur Fréquence Protestante 100.7 fm

De toutes les formes d'homo-sapiens, l'homo-radius est l'un des plus intéressants. Il lui manque l'image ? Peut-être mais sa parole est d'autant plus forte. Chacun sait que quand un de nos sens est manquant les 4 autres redoublent d'effort ou d'imagination. La radio est donc un océan de possibles et de lien entre émetteur et auditeur. D'ailleurs, l'animateur n'est-il pas, étymologiquement celui qui insuffle de l'âme ? Dans « Le vrai monde » de Mai, nous allons passer en revue une dizaine de films qui ont fait de la radio leur sujet. Que ce soit sur un mode doux-amer (« Tandem » de Patrice Leconte), politique (« Talk Radio » d'Oliver Stone ou), émancipatoire (« Clara et les chics types », « Pump up the volume »), féministe (« Les nanas ») ou même chrétien (« Fisher King » de Terry Gilliam). Aujourd'hui que la plupart des « talk shows » télévisés sont truffés de faux spectateurs, disséminés dans le public et -bien-payés pour applaudir aux relances des animateurs, la radio est un lieu plus honnête, plus transparent. L'image n'y prend pas en otage.


Comme le disait le chanteur Peter Gabriel : « si la télévision est une copine, alors la radio est une amie ».


Bienvenue dans cette émission où vous serez en trompe l'oeil permanent, ou plutôt en trompe-oreille : vous allez entrer dans les studios d'enregistrement, celui qu'on appelle souvent « l'aquarium ». Bonne nage en megahertz !



Pierre Gaffié





0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page