top of page

La musique de Pink Floyd au cinéma par Pierre Gaffié

Quand mon ami René Marx, de "L'avant-scène cinéma" m'a demandé si j'avais une idée d'article pour le numéro consacré au film "Buongiorno notte" de Marco Bellochio, j'ai réfléchi in petto et lui ai proposé dans un demi-sourire d'écrire un article sur la musique de Pink Floyd au cinéma. Persuadé que cette idée ne serait pas retenue par la rédaction. Or, elle le fut : le défi devint alors colossal car il y a bien des films dans lesquels la musique du quatuor (mouvant dans sa forme) anglais a été utilisée. Ne parlons même pas des films d'Antonioni ou de Schroeder pour lesquels elle fut composée directement ! Ni même bien sûr de Pink Floyd the wall de Alan Parker. Je me suis intéressé aux films moins évidents comme "Le fils de l'homme", "Date limite", "Boyhood" ou "C.RA.Z.Y"

Et puis, ,je vais vous faire un aveu : j'ai toujours pensé que les 4 notes de guitare de Davidf Gilmour dans "Shine on you crazy diamond" (celles qu'on entend dans la séquence de rêve de "Buongiorno notte") était 4 car les membres de Pink Floyd sont 4, et qu'elles sont à la musique moderne ce que les "Pam pam pam pam" de la symphonie 5 de Beethoven sont à la musique classique.

Pierre Gaffié, 12 Novembre 2023
Si vous souhaitez acquérir "L'avant-scène" c'est ici :


Si vous voulez plus d'info sur l'article lui-même, écrire ici : romesydney@orange.fr


2 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page