Entretien avec François Chayé autour de son film "Les années Marie-Claire"

Dernière mise à jour : 18 juin



Pouvez-vous nous retracer un peu votre parcours ?


5 ans dans une association à La Rochelle puis montée à Paris pour des sujets télé puis directs avec Canal + qui démarre, Antenne 2 (France 2 aujourd’hui, Arte, France 5… toujours le service public, garantie pour moi de qualité et de sérieux.

(Ci-joint mon CV qui explique ce parcours).


Pourquoi avoir decider de réaliser un film sur l'émancipation des femmes et leurs combats ? Quelles ont été vos motivations ?


C’est une commande, j’ai remplacé un réalisateur qui venait de mourir…

Mais les sujets de fond et de problèmes sociétal m’ont toujours passionnés…


Qu’est ce qui vous a inspiré pour faire votre film ?


Les témoignages de toutes ces femmes, ou presque, Zabou Bretman a été odieuse (je crois qu’on la virée du montage final) et Simone Weil insupportable… comme quoi !


En t’en qu’homme après cette réalisation votre regard au près des femmes a-t-il changé ?


Non, pas du tout !


Le fait d’avoir choisi d’illustrer votre réalisation par des témoignages d’actrices, de femmes politique, de journalistes et autres on été un choix stratégique afin de donner un aspect plus concret a votre film ? Ou est-ce plutôt un choix autre ?


On a eu aussi des femmes militantes… J’aurai aimé faire ce film avec des inconnues, plus engagées dans le féminisme… mais la télévision aime les stars…





Quel était votre metier de rêve étant plus petit ?


Menuisier, pour fabriquer, faire quelque chose de concret…


Lorsque vous écrivez vos scenarios quelle musique écoutez vous ? si non avez-vous des petits rituels ?


Pas de rituels… Arvö Part m’a longtemps accompagné…

Aujourd’hui je peins, et c’est Bashung que j’écoute…


Quelle est votre plus belle rencontre dans votre métier ?


Bernard Rapp, Robert Badinter, Joseph Bialot, Françoise Arnoul… et Bang Hai Ja, peintre coréenne, mon dernier film.

Selon vous quel film culte ne mérite pas son succès d’après vous ?


Sans hésitation, 2001, Odyssée de l’espace !

Si vous aviez une baguette magique quel film tourneriez vous dans l’immédiat ?


Celui que je viens d’écrire, une fiction sur l’après-vie.

Que faites vous à 23h la veille d’un tournage ?


Je me ronge les sangs…




Propos recueillis par Joana De Morais Machado.


2 vues0 commentaire