top of page

Apocalypse notes, primé en Arizona

Nous sommes très heureux de vous informer du succès de "Apocalypse notes" au récent festival "Southern Arizona Independent FF". Le film a valu à son réalisateur le trophée du meilleur cinéaste de la compétition.


Ce film, qui aborde le changement climatique en art (la glaciation musicale similaire au réchauffement climatique) fait réfléchir le spectateur sur son fidèle allié : la musique. Aujourd'hui, elle est partout, et on peut dire que plus des deux-tiers de la musique que nous entendons (subissons ?) est non-sollicitée. Les restos, les bars, ont peur d'une salle silencieuse. Résultat des courses : on ne s'entend plus parler (difficile de faire une demande en mariage en écoutant Bon Jovi) et pire, personne n'écoute la musique en question. C'est une stratégie perdant/perdant.


Dans "Apocalypse notes", Pierre Gaffié attire notre attention sur le gaspillage des mélodies pour des motifs futiles et le possible accaparement des dernières mélodies disponibles par les majors du disque, à l'image de l'eau minérale par des conglomérats surpuissants...





0 vue0 commentaire
bottom of page