• Pierre Gaffié

Solange PINTURIER : l'âme et le jeu et le jeu des âmes...


Il y a beaucoup de manières de définir le travail de Solange Pinturier : fabuleuse actrice de drame (son monologue dans "Péricoloso", joué au théâtre de Nesle, la rapproche de l'atmosphère des oeuvres de Sam Shepard), tout aussi puissante dans la comédie (elle sait en deux répliques poser un personnage), elle est aussi une formidable actrice de l'entre-deux : mi sucre, mi piment, mi démesure, mi indolent.

Dans "La contre-allée", de Cécile Ducrocq,césar 2016 du court-métrage, elle est tout simplement fascinante car offrant la juste balance au personnage de "l'autre" prostituée, jouée par Laure Calamy.

Solange Pinturier a également réalisé une fiction mélancolique, sur l'ultra-moderne solitude des êtres : "Le jour du baiser". Fait avec des bouts de ficelles, ce film, plein de candeur, n'en dévoile pas moins un monde âpre, où la gentillesse et le besoin d'amour cherche son nid dans un Paris anonyme...

Ce coup d'essai derrière la caméra en appelle un autre.

Comme beaucoup d'actrices sur-douées, Solange Pinturier a une connexion avec les autres mondes. Elle est également thérapeute, et sonde les âmes.

Il est clair que ce chassé-croisé entre le "jeu" et le "je" fera d'elle une artiste éternellement à suivre...

(Solange Pinturier est représentée par l'agent Ghislaine Zay)

#blog

14 vues

© 2015-2020 - Différent Productions

Nous suivre :

  • Facebook Classic
  • c-youtube