• Pierre Gaffié

Entretien avec Lucie Borleteau : "Obliques" du 9 janvier...


Vendredi 9 Janvier, je recevrai la cinéaste Lucie BORLETEAU pour son réussi "Fidelio, l'odyssée d'Alice". "Fidelio", nom d'un bateau sur lequel Alice embarque (et y deviendra chef) mais allusion aussi sans doute à la fidélité amoureuse. Ou pas... "Jules et Jim" sur l'eau, le film prend une vraie ampleur quand il charrie les émotions (comme on charrie le sable) sans s'y apesantir. Rythmée par une voix-off inattendue (celle d'un mort, collègue de mer), l'histoire nous ramène à notre condition humaine, plus légère en transit qu'au sol sans doute...

L'ampleur de nos destins maritimes se téléscope avec des préoccupations plus "terre à terre" comme la mise au point d'une fellation costaud et nasale à Lomé au Togo... Des petits riens qui ne sont pas des indices car Alice admettra à son chef qu'elle n'a pas "consommé" le cadeau (un bel homme) qui lui avait été offert pour son anniversaire.

Un des plus beaux plans récents montre, au deux-tiers du film, Alice lever les yeux vers les étoiles pour la première vraie fois du film. Elle est à la fois toute grande et toute petite. Elle vogue et divague... Car ici tout fait sens, son propre prénom, propice aux aventures, celui du bateau, et même celui du moteur "Demonia", qu'il faudra apprivoiser. Et quand un serpent est retrouvé dans ses rouages, la mécanique poétique s'accélère...

#blogfr

0 vue

© 2015-2020 - Différent Productions

Nous suivre :

  • Facebook Classic
  • c-youtube