Informations sur le film

Affiche-Inconnu à cette adresse (drame).jpg

Inconnu

à cette adresse

2002 

Un film de Sandrine Treiner et François Chayé.

CASTING : 

Sylvie Granotier (Sarah Eisenstein)

Claude-Jean Philippe (Heinrich Schulse)

ÉQUIPE TECHNIQUE :

Lumière : Philippe Guilbert

Son : Marc Engels

Montage : Antoine Laviolle

Maquillage : Gabrielle Russo

Machiniste : Patrick Moulin

Production : Pierre Gaffié

Présentation du projet

Il s'agit de l'adaptation libre d'un célèbre livre. "Inconnu à cette adresse" raconte comment l'amitié entre deux galeristes d'art, à San Francisco, ne résiste pas à la montée du Hitlérisme en Europe. L'action du livre se déroule en France, et met en scène les enfants des protagonistes : la fille de celui qui a été trahi, et le fils de celui qui a brisé cette amitié. Ensemble, entre Clermont-Ferrand et Chalencon (Haute-Loire), ces deux rescapés de l'histoire vont tenter de faire un pas vers l'autre. D'une durée de 26', le film a été diffusé sur France 3 et sélectionné notamment au festival de Clermont-Ferrand. Il a été co-réalisé par Sandrine Treiner et François Chayé.

autour du film

L'histoire mérite d'être comptée : Sandrine Treiner, actuelle directrice de France Culture, a découvert le livre en 2001, alors qu'il venait juste de sortir à titre posthume (et donc avant son colossal succès de librairie). Cette histoire résonnant fortement en elle, elle a décidé de le porter à l'écran et de le co-réaliser avec François Chayé, cinéaste de fiction chevronné. Les droits du livre ont été acquis auprès du fils de Katherine Kressmann Taylorn ayant-droit depuis la mort de sa mère.

Les repérages ont eu lieu en Auvergne (région qui a soutenu le film) et les efforts ont été conjugués pour trouver un lieu un peu hors du temps, le petit hameau de St André de Chalencon. Le casting est passionnant : Si Claude-Jean Philippe (ancien "Monsieur cinéma" de l'émission "Apostrophes" de Bernard Pivot) a immédiatement été dans le projet, le choix de la comédienne a été plus long. Anouk Aimée avait accepté le rôle avant de finalement décliner. Sylvie Granotier, exceptionnelle de courage rentré dans le film, a pris "possession" du rôle 3 semaines avant le tournage. L'alchimie entre les deux comédiens est, jusque dans l'errance et le doute des personnages de "Inconnu à cette adresse", reflète formidablement bien les soubresauts de l'âme humaine. Prête à s'engager et aussi prompte à rompre.

Pierre Gaffié

Derrière la caméra

De San Francisco à St André de Chalencon, l'adaptation cinéma d'un livre unique.
4336e0_9576f04d45f040638851d0abce2f8fd9~

Découvrez les coulisses
du tournage

Je me souviens parfaitement de ce petit bureau de poste de la banlieue toulousaine où nous sommes allés faire un virement de quelques milliers de dollars pour acquérir les droits d’un livre célébrissime : «Inconnu à cette adresse» de Kathrine Kressmann Taylor. Ce livre, sorti de façon posthume, avait été repéré par Sandrine Treiner, puis porté par elle et François Chayé sur les fonds baptismaux de la réalisation. 

François, un bon ami, avait fait le tour des boîtes de production Parisiennes, mais personne ne voulait du projet. Il s’est donc tourné vers moi. Ce fut un tournage d’hiver, avec des repérages faits en Haute-Loire, quelques jours après le 11 Septembre 2001, dans une froide ambiance.

Tournage en pellicule, sous la houlette de Philippe Guilbert, chef-opérateur tellement doué. A l’exception de deux séquences à Clermont-Ferrand (une librairie, la gare), tout fut tourné à St André-de-Chalencon, dans la maison de deux personnes merveilleuses, Maryse et Paul Guillier. Après le désistement d’Anouk Aimée, quelques jours avant le tournage, il y eut un moment de flottement. Je suis très content d’avoir immédiatement proposé la comédienne Sylvie Granotier à Sandrine et François. Sa noblesse et son humour (voir «Tandem» de Patrice Leconte) sont tellement à part. Le duo qu’elle forme avec Claude-Jean Phillippe dans «Inconnu à cette adresse», était un pari à tenter.