Solange PINTURIER : l'âme et le jeu et le jeu des âmes...

Il y a beaucoup de manières de définir le travail de Solange Pinturier : fabuleuse actrice de drame (son monologue dans "Péricoloso", joué au théâtre de Nesle, la rapproche de l'atmosphère des oeuvres de Sam Shepard), tout aussi puissante dans la comédie (elle sait en deux répliques poser un personnage), elle est aussi une formidable actrice de l'entre-deux : mi sucre, mi piment, mi démesure, mi indolent. Dans "La contre-allée", de Cécile Ducrocq,césar 2016 du court-métrage, elle est tout simplement fascinante car offrant la juste balance au personnage de "l'autre" prostituée, jouée par Laure Calamy. Solange Pinturier a également réalisé une fiction mélancolique, sur l'ultra-moderne solitude

"La nuit se lève" en compétition au festival "Main street" à Carthage (Texas).

"La nuit se lève" ("Radio Moon"), court-métrage sur la sollicitude nocturne d'une animatrice de radio, continue de trouver un écho certain dans les festivals de cinéma, notamment (sans raison apparente) en Amérique du Nord. Portée par la performance au-delà de l'humain de sa comédienne (Marilyne Fontaine), et de la lumière élégiaque de Sophie Cadet, ce film de Pierre Gaffié, semble faire résonner des cordes sensibles auprès du public. On pourrait résumer ce film comme une variation sur "l'amour, les médias, la mort"... Prochaine sélection officielle au festival "Main Street" à Carthage dans le très joli théâtre Esquire. http://cinematreasures.org/theaters/22620 #newsfr

© 2015-2020 - Différent Productions

Nous suivre :

  • Facebook Classic
  • c-youtube