Real World anniversary : an open box for open artists

On this photograph, Peter Gabriel is sitting close to Jean-Marc Ayrault, a great and underrated polician, former prime minister from France, and the long-time mayor of the city of Nantes. Behind them is Thomas Brooman, whith who Gabriel launched Womad. Being a long-time Peter Gabriel fan, I just HAD to follow his adventures as an entrepreneur. How would he stand as a facilitator for other people's ideas ? Will he keep his path free of both obscurantism and mercantile and easy stuff ? I remembered a story where Peter Gabriel stood as a referee for a football match (literally), and things didn't go that well as he received some boos from the audience (I think it was for a free kick or a penaly

Entretien avec Antoine Duléry en Charles Baudelaire

Antoine Duléry est un personnage fascinant, capable d'incarner la proximité totale (comme l'aurait fait Bourvil par exemple) comme un sentiment de menace et de démesure. Au tout début de sa carrière, l'attaché de presse des "Fleurs du mal", (réalisé par Jean-Pierre Rawson) m'avait demandé de réaliser l'intégralité des entretiens de l'équipe du film. En l'ocurrence le réalisateur, les deux actrices -Marianne Assouline et Patrice Flora-Praxo)- et bien évidemment Antoine Duléry. Son approche du poète se voulait direct, sans emphase de mauvais goût ou basée sur une mythologie trop facile... C'était un sacré entretien, au magnétophone, que j'ai retrouvé, dans mes archives et que je publie ici...

Mélodie MILLOT, comédienne incandescente

Chercher un comédien pour incarner un scénario que l'on porte depuis des mois ou des années s'avère souvent être un savoureux casse-tête. Surtout quand les scénarios ne sont pas adaptés de livre (où l'on est alors obligé de respecter peu ou prou la description écrite du personnage, ce qui influe donc par défaut sur le choix de l'acteur), surtout quand vos scénarios sont doux-amers, peu caricaturable, ce que personnellement j'essaie de faire. J'ai découvert Mélodie Millot lors d'un casting pour ce qui allait devenir "Constance, ou la symphonie des baisers". L'ironie étant que ce jour là, à cause du retard dans l'organisation du dit-casting, Mélodie n'avait pas pu passer. Mais elle avait su se

"La nuit se lève" au cinéma de Quint-Fonsegrives

Ce 18 décembre, "La nuit se lève", portrait d'une animatrice de radio sûre de son émission mais instable dans sa vie affective, était présenté au cinéma de Quint-Fonsegrives, à quelques encablures de la "Cité de l'Espace" et donc de Toulouse. Le film (présenté en première partie de "Bacurau" de Kleber Mendoca Filho) répondait à une invitation de la direction de la salle. Ayant grandi à Quint-Fonsegrives, j'avais eu pas mal d'émotions cinéma dans le ciné-club du village, à quelques encablures de la nouvelle salle. Je me souviens d'une soirée projection de "Alien" (film que je n'aime pas beaucoup) où j'avais perdu ma virginité dans la nuit qui a suivi (et ce n'était pas top non plus...) 30 ans

© 2015-2020 - Différent Productions

Nous suivre :

  • Facebook Classic
  • c-youtube