Projection de "L'homme aux bras d'or" de PIerre Gaffié

Vous en avez marre de votre boulot d'enseignant ? Devenez chauffeur de salles pour la télé ! Suivez l'exemple de Jean-Marc Faillant qui, à la force du poignet est devenu le chef-applaudisseur attitré de Michel Drucker. L'homme sans qui aucun talk show avec CHristophe Maé ou Jean d'Ormesson serait le succès qu'il n'est... Jean-Marc Faillant, alias l'homme aux bras d'or, surnommé ainsi pour son incroyable dextérité, convoîté par la Raï pour lutter contre Berlusconi... Vous pouvez le retrouver Mardi soir, présenté par Pierre GAFFIé au "Projos de Greta" à Paris, l'un des meilleurs programmes cinémas de Paris, réalisé naturellement (sans chauffeur de salles) http://www.leboost.com/75-paris/agenda

Rencontre avec Etienne CHAUMETON : bandes exhumées. Souvenirs de l'université Toulouse le Mirail

Ce Vendredi 10 Octobre, l'émission "Obliques" aura un écho lointain, remontant à un quart de siècle... Pour valider ma licence de cinéma à l'Université Toulouse le Mirail, j'avais choisi, comme travail libre, d'interviewer le fascinant Etienne CHAUMETON, critique cinéma de "La dépêche du midi". Ses formules ("Il était une fois en Amérique" de Sergio Leone est au cinéma de gangsters ce que la Cathédrale de MIlan est au gothique) me fascinait. Sa détestation de Michel AUDIARD ou de Brian De PALMA me convenaient aussi parfaitement. Je me suis rendu chez lui, à Colomiers (banlieue Toulousaine) pour l'interroger avec moin walkman cassette. Son épouse était là. Il admettait que la fascination exer

Entretien avec Lucie Borleteau : "Obliques" du 9 janvier...

Vendredi 9 Janvier, je recevrai la cinéaste Lucie BORLETEAU pour son réussi "Fidelio, l'odyssée d'Alice". "Fidelio", nom d'un bateau sur lequel Alice embarque (et y deviendra chef) mais allusion aussi sans doute à la fidélité amoureuse. Ou pas... "Jules et Jim" sur l'eau, le film prend une vraie ampleur quand il charrie les émotions (comme on charrie le sable) sans s'y apesantir. Rythmée par une voix-off inattendue (celle d'un mort, collègue de mer), l'histoire nous ramène à notre condition humaine, plus légère en transit qu'au sol sans doute... L'ampleur de nos destins maritimes se téléscope avec des préoccupations plus "terre à terre" comme la mise au point d'une fellation costaud et nasal

© 2015-2020 - Différent Productions. montage@wanadoo.fr

Nous suivre :
  • Facebook Classic
  • c-youtube